DNA - 2008-09-26 - Souffle Malgache

Article paru dans l'édition des Dernières Nouvelles d'Alsace du Vendredi 26 Septembre 2008: source dna.fr

 

La 5e édition du festival molshémien célèbre à nouveau la poésie, parent pauvre de l'édition, et ouvre l'art contemporain aux talents en devenir, une autre belle habitude.

Côté poètes, une vingtaine de manuscrits émanant d'artistes régionaux ont été soumis au jury. Et en arts plastiques, ce sont une centaine de candidatures, de France et d'Outre-Rhin, entre lesquelles il faudra trancher.

Un répertoire maniant
humour et émotion


Ce sera chose faite ce week-end sous la présidence du poète, écrivain et philosophe, jean-Pierre Faye, sous le haut patronage de Tomi Ungerer. Le couple Liselotte Hamm et jean-Marie Hummel se chargera pour sa part d'animer le tout, faisant recours à un répertoire maniant humour et émotion.

Mais l'événement marquant des Rencontres de Molsheim reste la passerelle dressée vers Madagascar. Il est de tradition d'inviter un pays francophone. Et si le choix s'est porté cette année sur la Grande Ile c'est aussi pour mettre en exergue, ses «fortes attaches avec la France et l'Alsace en particulier»,
remarque l'organisateur Gérard Burg.

Irène Rabenoro, ambassadrice de Madagascar auprès de l'Unesco et de la francophonie, et Rajaonarivony arisoa, son homologue auprès de la France, seront ainsi de la partie. Sans oublier d'autres personnalités malgaches


 

comme le poète François-Xavier Mahah, l'écrivain Michèle Rakotoson, le peintre jean Ravelona, l'artiste et compositeur Jonni R'afa et, enfin, une grande figure de la chanson française bien connue de toute une génération. Dave Rabaraona, ancien membre du mythique groupe les Surfs. Voilà pour le devant de la scène.


Des têtes d'affiche dans les pas desquels s'exprimeront également des talents. plus discrets, qu'ils soient peintres -l'Apame (*), association humanitaire, propose une palette d'œuvres d'artistes malgaches ou musiciens, comme le groupe Hazoala.


Au delà de l'aspect artistique, c'est donc aussi d'humanitaire et de solidarité dont il sera question dans la salle de la Monnaie. Comme une main tendue ici -citons l'intervention du centre hospitalier de Rouffach - ou ailleurs avec les fidèles et jeunes missionnaires en terre malgache du lycée Henry-Meck, ultimes invités d'un festival qui balaie large. Ces rencontres s'annoncent multiples. Vraiment.
D,C.

Samedi 27 et dimanche 28 septembre, Festival international
d'art et de poésie dans la salle de
la Monnaie à Molsheim. Le samedi de 14h à 19h avec, à 17h, vernissage et remise des prix, animation musicale du duo Liselotte Hamm,jean-Marie Hummel et Jonny R'afa et aussi, lectures poétiques. Le tout suivi d'un vin d'honneur à 19h. Le dimanche
de 10h à 19h, avec de 15h à 18h30, la prestation du groupe malgache Hazoala.

(*) Association des arts naïfs,
populaires et sacrés du monde.


A Madagascar, culture, lecture et poésie sont distillées dès le plus jeune âge.
(Photo Archives DNA - David Geiss)